• La vie et la carrière de Jean-Louis Aubert sont indissociables du groupe Téléphone.

    Sans Aubert, Téléphone ne serait pas Téléphone, et sans Téléphone, Aubert ne serait pas Aubert.

    Essayons ici de parler uniquement de l'homme et de sa carrière solo.

    Naissance 12 avril 1955, Nantua, France
    Profession(s) Chanteur, guitariste, producteur
    Genre(s) Rock, pop
    Années actives Depuis 1976
    Site internet www.jeanlouisaubert.com

     

    Fils d'un sous-préfet, il est élevé par le personnel de maison avec ses deux sœurs.

    Il a une enfance bourgeoise, dorée, solitaire et mélancolique qu'il juge ennuyeuse.

    En 1959, sa famille déménage à Senlis (dans l'Oise), puis à Paris en 1965. Jean-Louis est un enfant difficile, caractériel et indiscipliné.

    Plus tard, il suit sa scolarité au Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine avec son pote Louis Bertignac.

    Avec beaucoup de chance, il obtient son bac C en 1973.

    Peu porté sur les études, il se consacre déjà au lycée à son unique passion : la musique.

    En 1974, à 19 ans, il part en voyage aux États-Unis, au titre de son service militaire, accompagné de son ami d'enfance Olive.

     Ils y mènent finalement pendant cinq mois une vie d'artistes-aventuriers-routards-musiciens et sillonnent les routes en auto-stop avec leurs guitares, leurs répertoires de musique (Rolling Stones, Bob Dylan, Easy Rider, Santana, Deep Purple, etc.), leur inconscience et leur confiance en eux.

    Ils survivent de la manche et de l'hospitalité de leurs rencontres.

     

    De retour à Paris, il chante dans les boums et fêtes de son quartier (le XVIe arrondissement de Paris) et dans les universités, les grandes écoles, sur les campus.

    Il rencontre le batteur Richard Kolinka qui vient d'écrire un opéra avec le bassiste Daniel Roux.

    Aubert est impressionné et forme avec ses nouveaux amis le groupe Sémolina en 1975.

    Ils enregistrent un 45 tours chez WEA à l'été 1976 : « Et j'y vais déjà » (face A, écrit et chanté par Daniel Roux), « Plastic rocker » (face B, écrit et chantée par Jean-Louis qui donne de sa voix pour la première fois).

     Warner Music Group enterre rapidement le disque, aujourd'hui collector, et le groupe, ce qui déçoit profondément les intéressés.

    Aubert tente l'université de musicologie de Vincennes mais passe l'essentiel de son temps à jouer de la guitare dans une cave avec ses copains colocataires.

     Suite


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique